mardi 30 octobre 2012

David Foenkinos

Voici trois romans de David Foenkinos que j'ai beaucoup aimé, dont la lecture est très facile, agréable, les situations et les relations entre les personnages sont parfois improbables mais bien ancrées dans notre monde, l'humour est souvent grotesque (et ça j'aime bien !).
Il y a des chances que ça plaise à ceux qui aiment lire des romans frais, distrayants, qui décrivent des personnages complètement normaux mais qui trouvent dans leurs vies des situations causasses, incongrues, et à ceux qui ne sont pas en recherche d'une grande littérature. 
En gros, si vous aimez bien Anna Gavalda, n'êtes pas contre un Boris Vian et avez eu un penchant pour les premiers Musso.



Petites phrases dont j'ai le souvenir (peut-être que vague, je ne garantis pas la fidélité au mot près) et qui devraient vite aider à situer si l'humour de l'auteur va vous plaire ou non  :

Denise c'est une femme qui relève la vie, comme la moutarde un plat.
Nos vies étaient comme des montagnes russes, le vomi en moins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire