mercredi 18 janvier 2012

Galilée, le Soleil, internet et télépathie

Imaginons être un français "moyen" vivant au début des années 1600.
Imaginons que nous croisons un ami qui nous fait part de ce qu'il vient d'apprendre au sujet d'un certain Galilée, italien, professeur et chercheur en mathématiques : il pense, comme Copernic l'a écrit, que la Terre tourne autour du Soleil.
Pffff ! Peu de chance qu'on accorde du crédit à ce que vient de nous dire notre ami et beaucoup de chances qu'on le catalogue comme un gars "perché".

Quand Galilée aura pu faire des observations venant confirmer la théorie héliocentrique, c'est ceux qui ont le pouvoir qui lui tombent dessus, à l'époque l'Église.
Et ce n'est qu'environ un siècle plus tard que l'héliocentrisme a été accepté dans la pensée, comment dire... "unique", "ambiante", "majoritaire".

Ce que je veux illustrer ici, c'est que si je vous dis que, comme je l'ai compris des travaux de Pinel, Bousquet, Laszlo, je suppose que nous vivons dans une mer d'informations qui existent en dehors de l'espace-temps, avec lesquelles nous pouvons entrer en résonance par la pensée de manière quasi instantanée, qui influencent constamment le monde matériel, qui nous relient tous, que nous sommes nous-mêmes un champ informé et informant, que nous pouvons ré-informer une matière/énergie avec notre pensée mais avec notre cœur en fait, pour faire succinct (je développerai dans un autre article) et que ce que je ressens, entre autres (idem), de cette théorie dans mon expérience c'est que je peux savoir dans quelle direction et à quelle distance se trouve quelqu'un, que je peux retrouver des blocages  (et avoir des images, des émotions) dans le corps énergétique d'une personne comme dans celui de mon chien, que je peux soulager par la pensée et l'imposition de mes mains... vous risquez au mieux d'être septiques ou bien de faire pfff, elle est perchée ! Sauf si vous me connaissez assez pour me dire "explique-moi davantage" ou pour me confier votre mal de dos.
Du coup, je tente de progresser dans ces deux domaines : j'essaie de comprendre davantage la nouvelle théorie et j'apprends la médecine énergétique, qui devrait peut-être plutôt s'appeler informationnelle d'ailleurs.

Il se peut que vous parler de télépathie, de clair-voyance, de reprogrammation de l'ADN, d'échanges avec des décédés aujourd'hui fasse le même effet que de parler de conversation téléphonique avec des téléphones portables, de la connaissance accessible sur internet de manière quasi-instantanée, d'échange de messages gratuitement et à toute heure par mail pour ne donner des exemples que de communication, avec ma grand-mère quand elle avait 30 ans. Même si mes premiers exemples sont d'ordre humain et les seconds d'ordre technologique, la comparaison me semble intéressante. Rien que pour se rappeler que nous pouvons faire l'expérience dans notre vie de choses qui nous semblaient impossibles, quelques années ou quelques secondes plus tôt (bien que ma grand-mère n'ait pas plus internet que de portable, mais la vôtre peut-être !).

D'autres civilisations (chinoises, indiennes...), ailleurs et/ou à d'autres époques, avaient une conscience plus évoluée et avaient une compréhension de la vie, de l'univers, de l'humain plus étendue. Seulement notre civilisation veut relayer au mysticisme, à l'ésotérisme, tout ce qui ne peut être palpé, touché, mesuré, expérimenté avec nos cinq sens ou avec des outils qui n'en sont que le prolongement. Nous ne nous réduisons pas à ces cinq sens, nous en avons au moins un sixième : celui de l'information, que nous pouvons capter et émettre. Mais vu qu'il n'est pas dans notre champ de conscience (plutôt celui de notre société et de l'éducation que l'on y reçoit) c'est comme s'il n'existe pas alors qu'il est juste atrophié et nous pouvons tous le retrouver.

Mais, j'y pense, n'y aurait-il pas l'équivalent de l'Église, qui gouverne ce monde et n'aurait vraiment aucun intérêt à ce que ce nouveau paradigme émerge, à ce que chacun retrouve ses propres capacités ?... qui pourrait perdre gros et aurait tout intérêt à garder la majorité des gens dans l'état actuel de compréhension du monde (sachant que les conséquences rien que dans la médecine et l'énergie pourraient être (seront) énormes) ? Peut-être les mêmes qui utilisent la peur pour conserver leur hégémonie...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire